• 13/07/2012 14:33 Billet Experts

    Vitória et le sang rouge et noir

    par
    PUB

    Ah l’intersaison ! L’été rendu triste par la météo qui abrège invariablement les barbecues entre amis et le manque intolérable de matchs de football à s’injecter directement de la télévision à la rétine…

    Heureusement, Dieu créa le Mercato. Et ses apôtres Florentino, Nasser, Roman ou Monsieur Zhu alimentent notre désir de nous empiffrer de rumeurs foireuses et croustillantes.

    Mais, en dehors de nous donner envie d’effectuer le pèlerinage entre Paris et Milan, notre nouveau chemin sacré, l’été c’est aussi la sortie de la nouvelle tunique du club cher à notre cœur, le reflexe compulsif de nos experts en marketing de revoir en permanence l’identité qu’elle recouvre, et bien évidemment notre reflexe compulsif de nous jeter dessus.

    Dieu merci, certains d’entre eux n’abdiquent pas face à la vilénie et ont bien compris qu’on ne touchait pas aux bandes verticales de Milan ou à la bande diagonale de River Plate sans être damné et lapidé sur la place publique. Qu’ils soient bénis, Seigneur, nous les achèterons quand même.

    Plus sérieusement, le mécréant que je suis, peut apprécier la démarche marketing lorsqu’elle a un sens autre que celui de nous raconter des histoires culturelles pas crédibles dont la finalité est toujours la même : nous faire passer à la caisse et dépenser 80€.

    Et si mon club chéri sortait un maillot sans attendre de moi que je l’achète…

    L’EC Vitória, club de Serie B brésilienne basé à Salvador de Bahia (Bebeto, Dida et David Luiz y sont passés), a entamé une campagne en collaboration avec l’agence de publicité Leo Burnett Tailor Made et l’équipementier du club, Penalty. L’objectif est d’inciter les supporters à faire don de leur sang à Hemoba, une fondation locale qui étudie le sang et ses maladies.

    Le slogan : Mon sang est rouge et noir.

    Le principe : Vitória qui joue habituellement avec un maillot rouge et noir à rayures horizontales, perd ses bandes rouges qui deviennent blanches. Ainsi, le club se présente à un premier match avec un maillot noir et blanc. A chaque rencontre, et au fur et à mesure que les dons de sang augmentent, le maillot récupère une bande rouge jusqu’à les récupérer toutes quelques matchs plus tard. Cela donne des maillots tout à fait uniques et une démarche qui marque nécessairement les esprits.

    L’opération, soutenue sur les réseaux sociaux notamment et par des personnalités, a un franc succès puisqu’en quelques jours, les dons à Hemoba ont augmenté de 46%.

    Elle se poursuivra jusqu’au 14 août, date à laquelle les rubro-negros retrouveront leurs vraies couleurs.

    Et à ma connaissance, les maillots ne sont pas commercialisés… Alléluia !!!

    Pour être informé 24h/24 de l'actu, téléchargez nos applications iPhone/Android

Commenter sur

  • FLASHFOOT (0)
  • FACEBOOK

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *