• 18/10/2012 13:55 Billet Experts

    Les plus belles remontées au score de l’Histoire

    par
    PUB

    En remontant quatre buts à l’Allemagne mardi soir, la Suède a réalisé l’une des plus belles remontées de l’Histoire du foot. Mais ce n’est pas le seul exploit de ce genre. Retour sur quelques remontées historiques.

    Barça-Atletico 5-4 (12 mars 1997)
    En quart de finale de la Coupe du Roi, le Barça reçoit l’Atletico de Madrid. Les Colchoneros réalisent un départ de rêve et mènent 0-3 au bout de trente minutes de jeu. Bobby Robson sort alors deux défenseurs (Blanc et Popescu) avant la mi-temps et passe à un système ultra offensif. Le Barça marque deux buts en cinq minutes au retour des vestiaires mais une nouvelle bourde de Vitor Baia offre un quadruplé à Pantic. Les Catalans inscriront trois autres buts entre la 67è et la 83è pour une victoire finale 5-4.

    Milan-Liverpool 3-3 (25 mai 2005)
    L’AC Milan écrase Liverpool lors de la première mi-temps de la finale de la Ligue des Champions 2004-2005. Les milanais mènent 3-0 à la mi-temps mais les anglais vont renverser l’ogre italien lors des quarante-cinq minutes suivantes : trois buts en 360 secondes (Gerrard, Smicer, Alonso) avant de finalement l’emporter aux tirs aux buts.

    Charlton-Huddersfield 7-6 (21 décembre 1957)
    A la 62ème minute de ce match, Huddersfield inscrit son cinquième but sur la pelouse de Charlton et mène 1-5, avec les locaux réduits à 10. Puis, le scénario exceptionnel se déclenche : quatre buts de Summers en 17 minutes et un autre de Ryan, et Charlton repasse devant. Huddersfield égalise à la 86ème minute mais Ryan, encore lui, donne la victoire à Charlton à la 89ème minute, pour le match le plus dingue de l’Histoire.

    Genoa-Roma 4-3 (20 février 2011)
    La Roma se balade sur la pelouse du Genoa et mène de trois buts à quarante minutes de la fin, avant de s’écrouler de manière incompréhensible. Le club romain encaisse quatre buts en trente minutes avec deux doublés de Paloschi et Palacio. Ce match conduira Claudio Ranieri à démissionner de son poste.

    France-Yougoslavie 4-5 (6 juillet 1960)
    En demi-finale du championnat d’Europe 1960, la France mène successivement 3-1, puis 4-2 à l’entrée du dernier quart d’heure. Sauf que les Yougoslaves inscrivent trois buts en trois minutes (75′, 77′, 78′) et finissent par s’imposer 4-5 sur la pelouse du Parc des Princes.

    Angola-Mali 4-4 (10 janvier 2010)
    Lors des 74 premières minutes de ce match d’ouverture de la CAN 2010, l’Angola écrase le Mali et mène facilement 4-0. Alors que tout le monde s’attend à un cinquième voir sixième but du pays hôte, le Mali réalise un come-back époustouflant en marquant quatre buts dans les dix dernières minutes, dont deux aux 92è et 94è minutes, pour le scénario le plus incroyable de l’Histoire de la CAN.

    Yougoslavie-Slovénie 3-3 (13 juin 2000)
    Lors de ce match de la phase de groupes entre la Yougoslavie et la Slovénie, un scénario inattendu se déroule à Charleroi. La Slovénie se dirige vers une victoire tranquille avec trois buts d’avance à l’heure de jeu et une supériorité numérique après l’expulsion de Mihajlovic. Mais les Yougoslaves se rebellent et marquent trois buts en six minutes dont un doublé de Savo Milosevic, et décrochent un match nul 3-3.

    OM-Montpellier 5-4 (22 août 1998)
    C’est certainement le match le plus fou du championnat de France. Sur la pelouse du Vélodrome, Montpellier réalise une première mi-temps parfaite et mène de quatre buts grâce à Bakayoko (doublé), Sauzée et Robert. Mais l’heure de jeu sonne le réveil des Marseillais alors que les travées du stade se vident : Maurice, Dugarry (doublé), Roy et Blanc renversent le match et permettent à l’OM de s’imposer 5-4 dans les arrêts de jeu.

    Manchester United-Bayern Munich 2-1 (26 mai 1999)
    En finale de la Ligue des Champions, le Bayern Munich et Manchester United livrent un match de toute beauté. Les allemands pensent l’emporter alors qu’ils mènent 0-1 à l’entrée du temps additionnel mais Sheringham et Solskjaer inscrivent deux buts aux 91è et 93è minutes et offrent la victoire à Man U. Samuel Kuffour restera longtemps prostré sur le terrain du Camp Nou en se demandant ce qui avait bien pu se passer.

    Pour être informé 24h/24 de l'actu, téléchargez nos applications iPhone/Android

Commenter sur

  • FLASHFOOT (2)
  • FACEBOOK

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *