• 12/07/2012 11:28 Billet Experts

    Ibrahimovic et Thiago Silva, affaire risquée pour Milan

    par
    PUB

    Revue de presse italienne oblige, je suis tombé ce matin sur les savants calculs de la Gazzetta dello Sport, liés à la vente possible d’Ibrahimovic et de Thiago Silva au PSG. Loin de moi l’idée que l’AC Milan ne ferait pas d’économie en se séparant de ces deux joueurs, mais encore faut-il pousser l’analyse jusqu’au bout.

    Le journal rose nous apprend donc que Milan économiserait 170M€ en vendant ses deux stars à Leonardo. Rien que ça ! Dans le décompte, cela donne 62M€ de transfert, 48M€ sur le salaire d’Ibrahimovic (2 années de contrat à 12M€ = 24M€, donc 48M€ bruts pour le club), et 60M€ sur le salaire de Thiago Silva (5 ans à 6M€ annuels = 30 donc 60M€ bruts). Avouez que c’est tentant pour Berlusconi dont les affaires se cassent la figure depuis des mois.

    Sauf que l’analyse de la Gazzetta dello Sport s’arrête ici. Et c’est un peu maigre. Car si le côté des recettes est impressionnant, la question des dépenses à venir doit être abordée pour se rendre compte de l’économie réelle que s’apprête à faire l’AC Milan, si le club vend le défenseur brésilien et l’attaquant suédois.

    J’ai décidé de découper les dépenses à travers quatre points. Le premier est le montant qui sera réinvesti sur le marché des transferts pour remplacer les deux joueurs. Défensivement, toutes les pistes évoquées se montent à plus ou moins 15M€ : Dedé (Vasco), Rolando (Porto), Astori (Cagliari) et Ogbonna. Devant, Carlos Tevez coûte une grosse vingtaine de millions d’euros, tout comme Dzeko alors que Destro paraît plus abordable (15M€). Dans le meilleur des cas, Milan dépensera donc 30M€, dans le pire, une quarantaine. Elément important, il ne reste qu’un poste d’extracommunautaire disponible donc un ticket Dedé-Dzeko est impossible, sachant que Milan lorgne aussi sur Kolarov pour le poste d’arrière-gauche et que le serbe est aussi extracommunautaire.

    Vient ensuite la question des salaires. Pour un joueur comme Ogbonna, qui peut aussi dépanner à gauche (secteur défaillant à Milan), on peut facilement estimer que le joueur négociera un contrat de cinq ans. Il se plait au Torino, est le joueur le mieux payé et est jeune. Son salaire ne sera pas en-dessous de 2M€/an. Sur un contrat de cinq ans, cela fait donc 10M€, soit 20M€ bruts pour le club. Tevez touche quant à lui près de 10M€ annuels (hors prime) à Manchester City. On peut estimer qu’il baisserait son salaire à 7-8M€. Sur un contrat de quatre ans, cela fait 56M€ bruts, au mieux, 64M€ au pire. Ces deux solutions sont les deux sportivement les plus hautes que peut espérer l’AC Milan avec donc un coût entre 76 et 84M€.

    Si Milan prend Dedé (5 ans à 1,5M€ soit 15M€ bruts) et Destro (5 ans à 2,5M€ donc 25M€ bruts), les économies sont plus importantes, mais le niveau sportif de l’équipe baisse considérablement.

    Ce qui fait, selon les options, 40M€ bruts pour l’option la moins « performante » (Dedé, Destro) et aux alentours de 80M€ pour la version la plus « compétitive » (Ogbonna, Tevez). Ajoutés aux montants des transferts, on arrive à plus ou moins 70M€ et 120M€. On se rapproche donc des 170M€ tout doucement.

    Troisième point, la compétitivité sportive. Si le classement final influe peu sur la part de variable des droits TV (contrairement à la France), il est important pour les qualifications européennes. L’Italie n’a plus que deux clubs qualifiés directement en Ligue des Champions, le 3ème devant passer un barrage. En perdant ses deux joueurs les plus décisifs, le Milan s’affaiblie considérablement, tandis que Naples, la Roma ou l’Inter ont les dents longues et une saison à venir moins compliquée (si la coutume persiste, Naples et l’Inter ne joueront pas l’Europa League qui « ne rapporte rien », la Roma n’ayant pas de Coupe d’Europe). L’Udinese peut continuer de surprendre alors que la Juve semble intouchable.

    Maintenant, en s’affaiblissant autant, ce qui est un vrai risque sportif, combien coûterait une non qualification en Ligue des Champions? Si on se reporte à la version 2010-2011 de la Ligue des Champions, l’Inter, 1/4 de finaliste, a empoché 38M€. Je prends l’exemple intériste car la valeur du marché TV national (market pool) est identique, l’Italie. n’oublions pas aussi que les montants étaient plus important lors de la dernière édition. Une non qualification en C1 coûterait donc un peu moins de 40M€ à Milan, 1/4 de finaliste la saison passée avec Ibrahimovic et Silva, ses deux joueurs les plus décisifs.

    Enfin dernier élément, le merchandising. Il ne faut pas être devin pour savoir qu’Ibrahimovic et Thiago Silva sont en tête des ventes de maillots dans les boutiques de Milan. Avec le départ de cadres très appréciés (Inzaghi, Gattuso, Nesta), cette tendance pourrait s’accroître si les deux joueurs venaient à rester à Milan car les stars font vendre des maillots. Tevez permettrait d’amortir la chute, mais quid de Destro, Dedé et même Ogbonna? Le manque à gagner se monterait là encore à plusieurs millions d’euros car, par exemple, le maillot du Milan est disponible partout en Suède et c’est un marché qui se fermerait automatiquement. Sans oublier le marché global au niveau international où Zlatan fait vendre, Destro, non.

    Sur un plan strictement économique, et selon les options, Milan économiserait donc entre 50 et 100M€ sur le montant des transferts et les salaires. La compétitivité sportive serait touchée et alors que certains concurrents se renforcent, le Milan perdrait des plumes. Une non qualification en Ligue des Champions serait tout à fait possible (et probable si c’est la version la plus « cheap » qui est retenue), ce qui enlèverait 40M€ des caisses du Milan. On passerait donc à entre 10 et 60M€. Sans compter la forte baisse liée au merchandising, et un fort mécontentement des tifosi qui pourrait accoucher d’une baisse de fréquentation au stade, et donc une baisse du ticketing.

    Alors, Berlusconi doit-il sacrifier ses deux meilleurs joueurs pour disons, 10, 20 ou même 30M€? Lui qui vient déjà d’économiser 40M€ (bruts) de salaires avec le départ des cadres (Gattuso, Nesta, Zambrotta, Roma, Inzaghi, Van Bommel, Seedorf) et sur la forte baisse de salaire de Flamini? Le jeu économique en vaut-il le coup avec un sportif qui risque d’en souffrir et faire baisser les recettes du club? Avec des tifosi en colère et la pression qui entourerait l’équipe avant même de commencer le championnat?

    Berlusconi joue très gros sur ce double-transfert. D’autant qu’après avoir annoncé qu’il refusait 50M€ pour Thiago Silva il y a quelques jours, il laisserait le brésilien et Ibrahimovic pour 65M€? Le suédois serait donc évalué à 15M€ comme Destro? Ou le brésilien aurait été dévalué alors qu’il vient de prolonger à la hausse son contrat? Rien de très logique, avouez-le. Sauf si, après avoir annoncé qu’il se verrait bien de retour dans la course au poste de Premier Ministre, il a besoin d’un énième coup de com’ à base de « je suis le sauveur, je résiste aux fortunes étrangères » dont il a le secret…

    Pour être informé 24h/24 de l'actu, téléchargez nos applications iPhone/Android

Commenter sur

  • FLASHFOOT (3)
  • FACEBOOK

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


  • Beau travail d’analyse. Comme quoi méfions-nous des apparences ;)
    Mais l’affaire semble loin d’être faite.
    D’ici à ce que le Milan AC s’amuse encore avec Leonardo … Non quand même, ça ferait beaucoup.
    Néanmoins, ce sera le transfert – si validé- parmi les plus cocaces de ces dernières années ; les vicissitudes autour du cas Thiago sont tout simplement du délire

  • Très bon article.
    Il faut cependant prendre aussi en compte l’étalement des transferts.
    Le PSG devrait pouvoir régler en une seule fois. Pas sûr que Milan achète en un virement. Par contre s’il n’y a pas de LDC à la fin de l’année c’est la catastrophe.