• 18/11/2013 07:00

    Barrages: Le Cameroun bat la Tunisie 4-1 pour atteindre sa septième phase finale de Coupe du monde

    par
    PUB

    Makoun
    Deux buts en deuxième mi-temps de Jean Makoun ont offert au Cameroun une confortable victoire de 4-1 sur la Tunisie ce qui a permis aux coéquipiers de Samuel Eto’o de valider leur ticket pour une septième participation à une Coupe du monde.

    Sous le soleil de Yaoundé, le Cameroun n’a pas tardé à prendre l’avantage après la 1re manche de Radés qui s’est achevée sur un score nul et vierge.

    Trois minutes seulement après le début du match ont suffit à Pierre Webo de profiter d’un cadeau du défenseur tunisien Hagui pour tromper le gardien tunisien et inscrire le 1e but de la rencontre sur ne frappe de la gauche qui touche le poteau avant de se loger dans la cage.

    A la demi-heure, c’était au tour Benjamin Moukandjo de faire parler de son talent et de sa vitesse sur une superbe action individuelle qui malmène toute une défense qui n’a pu qu’observer les dégâts et qui inscrit le 2e but salvateur pour les Lions Indomptables.

    En face, les tunisiens n’ont rien fait pour inquiéter le gardien camerounais Charles Itandje durant toute la première période avec même pas l’ombre d’une occasion qui valait le coup mis à part la tête au second poteau de Ben Youssef sur un coup de pied arrêté exécuté par Ben Yahia. Les Aigles de Carthage étaient loin, très loin de la prestation plus qu’honorable affichée chez à Radés.

    A la mi-temps, le sélectionneur néerlandais Ruud Krol de l’équipe de Tunisie qui a été nommé en poste à la dernière minute à la place de Mâaloul pour faire sortir la sélection tunisienne de ses prestations médiocres, semble avoir tiré la bonne carte en lançant dans le bain l’attaquant de l’Espérance de Tunis Ahmed Akaichi à la place d’Amine Chermiti qui n’a pas inquiété une seconde la défense camerounaise.

    Et voilà seulement quatre minutes après la pause que Akaichi a donné raison à son coach en profitant d’un centre parfait de Yahia pour inscrire un but d’un superbe tir de la gauche sur une reprise de volée au niveau de la surface de réparation qui a trompé Itandje et qui a surtout redonné espoir aux tunisiens.

    Mais la joie des tunisiens n’a pas duré longtemps. Et c’est Makoun qui a encore une fois profité de la fébrilité de la défense adverse pour reprendre de la tête un corner superbement tiré par Benoit Assou-Ekotto au premier poteau pour tromper Ben Chrifia et de redonner ainsi l’avantage de deux buts aux siens et de sceller ainsi le sort de la rencontre et de la qualification à la 65e minute. Les tunisiens ont continué de couler avec le 4e but inscrit par l’inévitable Makoun encore une fois lorsqu’il a repris une frappe sur le poteau d’Eric Choupo Moting.

    Pour être informé 24h/24 de l'actu, téléchargez nos applications iPhone/Android

Commenter sur

  • FLASHFOOT (0)
  • FACEBOOK

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *